webleads-tracker

Autoconsommation : quelles solutions photovoltaïques pour vos moyennes et grandes toitures ?

Découvrez la synthèse du webinar animé par Simon Durand-Danet, Responsable Développement chez Dome Solar sur le thème de l’auto-consommation pour les moyennes et grandes toitures. Le secteur photovoltaïque est un secteur à fort potentiel d’innovation. Pour les moyennes et grandes toitures, le secteur est très dépendant des règles qui s’appliquent aux bâtiments. Avec l’ouverture du marché de l’autoconsommation, il faut garder en tête qu’on ne peut pas faire ce qu’on veut et qu’il est essentiel de respecter les règles existantes.

Principe de l’autoconsommation

L’autoconsommation permet de consommer l’énergie que vous produisez. En cas de surplus, vous pouvez revendre l’énergie produite à des fournisseurs d’énergie ou la stocker sur batteries. Techniquement, c’est encore assez cher. Mais d’ici 5 à 10 ans, avec tous les industriels qui travaillent sur la question du stockage (véhicules électriques notamment), le prix des batteries devrait baisser significativement. L’augmentation constante du prix de l’électricité et la baisse simultanée du prix des équipements photovoltaïques pousse à réfléchir et à envisager des solutions en autoconsommation.

Législation en France sur l’auto-consommation

La France n’a pas encore tout à fait fini de légiférer sur le sujet, ce qui signifie que certaines choses peuvent encore bouger. En créant pour la première fois un cadre légal pour l’autoconsommation, la loi Biodiversité de 2017 va permettre à ce nouveau marché de franchir une nouvelle étape de son développement. Même si la loi Biodiversité ne rend pas l’autoconsommation obligatoire, elle prescrit la pose de panneaux photovoltaïques ou l’installation de toitures végétalisées. Le propriétaire pourra tout à fait envisager la revente totale de l’énergie produite.

Qui est concerné ?

Tout le monde est concerné. Chacun peut désormais optimiser sa toiture, à la condition qu’elle soit équipée, en respectant certaines règles qui s’appliquent selon que la toiture est neuve ou en rénovation. Par exemple, dans la grande distribution, à partir du moment où il existe une surface marchande, la toiture doit désormais être équipée de panneaux photovoltaïques ou d’une solution de végétalisation.

Les solutions Dome Solar pour l’auto-consommation :

Dome Solar est fabricant de systèmes d’intégration pour panneaux photovoltaïques sur tout type de toitures, de la toiture inclinée à la toiture plate. Nos produits compatibles avec l’auto-consommation sont les suivants :

ITAL SOLAR

  • Pour toitures inclinées
  • Se fixe sur bac acier et bac sandwich

EB SOLAR

  • Rails de 13 cm
  • Fixées dans le bac

HELIOS B²

  • Système de cavalier qui vient se prendre dans le bac sur la panne : la répartition de la charge se fait au droit des pannes
  • Un rail est fixé sur ce support
  • Le module est fixé sur ce rail

FIBRO SOLAR

  • Dome Solar est la seule entreprise à proposer un système de fixation certifié pour ce type de toiture
  • l’avantage du fibrociment est qu’il ne chauffe pas, ce qui permettrai une meilleure production que sur bac acier

ROOF SOLAR BITUME ET ROOF SOLAR PVC

  • pour toitures plates et peu inclinées
  • cette fixation permet d’incliner les modules pour optimiser la production
  • pour éviter les ombres portées, il faut envisager un écartement des modules, ce qui oblige à diminuer la surface des modules

Questions / Réponses autour de l’autoconsommation pour moyennes et grandes toitures

Question : Quelle est la pente maximale pour le système en toiture plate ?

Réponse de Simon Durand-Danet : La pente maximale est de 10%. Au-delà de 10% on estime qu’il y a du fluage dans les matières. Il n’est pas impossible d’aller au-delà de 10%, mais dans ce cas, un système de retenue des modules fixé en pétale doit être installé.

Avez-vous une estimation du surcoût de ces attaches au faitage ?

Réponse de Simon Durand-Danet : Nous ne pouvons pas vous donner cette estimation car Dome Solar ne propose pas ce système d’attaches.

Vos solutions s’adaptent-elles aux différents types de couvertures ? (EPDM, bitume…)

Réponse de Simon Durand-Danet : Dome Solar propose une solution pour tous les types de couverture, d’ancienneté et d’étanchéité. De par ses certifications, Dome Solar est étroitement lié au complexe d’étanchéité dans sa globalité (élément porteur, isolation, membrane d’étanchéité).

Vos certifications couvrent quels types de couverture ?

Réponse de Simon Durand-Danet : A chaque toiture son système et à chaque système sa certification.

Disposez-vous d’une certification pour bac alu ?

Réponse de Simon Durand-Danet : Dome Solar n’a pas de certification pour bac alu pour le moment.

Quel surcoût pour les systèmes de fixation sur toitures plates comparés aux systèmes classiques sur toitures inclinées ?

Réponse de Simon Durand-Danet : Cela dépend de nombreux critères. Le calepinage est plus complexe sur toiture plate que sur toiture inclinée, n’hésitez pas à nous solliciter.

Aurez-vous des produits Dome Solar à présenter sur le salon Energaia (Energaia.fr) ?

Réponse de Simon Durand-Danet : Oui, nous présenterons nos produits sur le salon.

Quelle est votre position vis-a-vis de la remise en question des ATEC (avis techniques) par l’AQC (Agence Qualité Construction) ?

Réponse de Simon Durand-Danet : L’AQC a mis sur liste rouge les systèmes sous ATEC sur la base de statistiques. En effet, l’agence nous démontre qu’il y a un certain nombre de litiges inconstatables, sans précise les types de litiges (fuites, incendies, chute de panneaux…), les types d’installation (intégré au bati, intégré simplifié…). Les causes de ces litiges (produits défectueux, mauvaise mise en œuvre…) sont également non précisées. De plus, le marché a beaucoup évolué au cours de ces dernières années. Dans les débuts du photovoltaïque, 80% des installations se faisaient sur des toitures de particuliers (avec des systèmes d’intégration au bâti) et 20% sur des Moyennes et Grandes surfaces. Aujourd’hui la tendance est plutôt inverse. C’est pour cela que les statistiques de l’AQC semblent éloignées de la réalité du terrain. Enfin, l’agence ne prend pas en compte le marché tel qu’il est aujourd’hui, à savoir, avec une majorité de certifications de type ETN (considéré comme technique non courante) qui ne sont donc pas observées par l’AQC. En ce qui concerne DOME SOLAR, nous avons été défendre notre dossier en sous-commission le 14/11 dernier

Avez-vous des systèmes pour implantation en façade / casquette ?

Réponse de Simon Durand-Danet : Nous ne proposons pas ce type de système car nous sommes spécialisés sur les toitures de moyennes et grandes surfaces.

Avez-vous établi un business plan qui permette de nous aider à faire un choix entre votre solution panneaux à plat ou incliné est/ouest ? (couverture membrane)

Réponse de Simon Durand-Danet : Nous ne sommes pas installateurs, ce n’est pas notre cœur de métier. En revanche nous pouvons tout à fait aider nos clients dans cette démarche.

Notre fournisseur de panneaux nous annonce une baisse importante des prix en 2018. Est-ce votre cas ?

Réponse de Simon Durand-Danet : Il est possible que des baisses soient annoncées dans le secteur des panneaux photovoltaïques. Le secteur des fixations, qui concerne environs 5% à 10% du budget d’une centrale, est très dépendant du cours de l’acier et de l’aluminium, qui évoluent sans cesse. Nous essayons d’accompagner la baisse générale des produits liés aux centrales photovoltaïques. Mais il arrivera un moment où les prix ne seront plus compressibles. Il arrivera un moment où les prix ne seront plus compressibles alors que les tarifs CRE (Commission de régulation de l’énergie) baissent constamment… C’est aussi pour cela les projections prévoient que le marché de l’autoconsommation devrait prendre de l’ampleur et décoller d’ici à 2020.

Avec quels modules votre certification avec structure sur toiture terrasse a t-elle été déposée ? Sera t’elle étendue à d’autres modules, et si oui lesquels ?

Réponse de Simon Durand-Danet : Notre certification sur le Roof Bitume à plat a été validée avec Solarworld et notre version inclinée en ETN avec PVC a été validée avec Sunpower et Solarworld. Il est compliqué d’ajouter des modules sur des certifications. Cependant, dans certains cas, nous aidons nos clients à trouver des solutions.

L’autoconsommation ne s’adresse pas à tous, seuls secteurs énergivores sont-ils concernés ?

Réponse de Simon Durand-Danet : Certains secteurs énergivores comme les frigoristes sont directement concernés par l’autoconsommation. Il est probable que le réseau s’ouvre. Pourquoi ne pas envisager que l’énergie produite sur un bâtiment soit distribuée ensuite dans le quartier ou le secteur. Les choses bougent en ce sens mais c’est souvent très long.

Découvrez les dernières actualités Dome Solar